LES CURÉS D'ESCARO


LES CORRESPONDANCES

DES CURÉS D´ESCARO

 
LES CORRESPONDANCES
DES CURÉS D'ESCARO
1836 - 1901
 
Tantôt M. le curé se plaint d’être incompris et mal-aimé 
d’une partie de la population au point de les traiter d’“attardés congénitaux”,
tantôt, c’est M. le maire qui, à son tour, signale à Monseigneur 
que M. le curé menace de se promener dans les rues du village armé de deux pistolets…
 
LE PETIT MONDE D´ESCARO AU XIXe SIÈCLE
 
La vie, à Escaro, n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Aujourd’hui paisible, ce petit village catalan niché au pied du Canigou a traversé, durant le XIXe siècle, quelques périodes de crises engendrées, pour la plupart, par les relations conflictuelles qui existaient entre M. le curé, M. le maire et la population. 
Ce genre de situation rappellera au lecteur quelques personnages de cinéma tirés du roman de Giovanni Guareschi, “Le petit monde de Don Camillo”. 
A cette époque, le petit monde d’Escaro s’en rapproche par la truculence du “verbe” employé dans ces nombreuses correspondances adressées à l’Evéché de Perpignan.
Ces mots “doux” et ces querelles, entre certains habitants d’Escaro et le clergé, ont donné lieu à des centaines de lettres de protestations adressées à l’Evèque de Perpignan qui tient le rôle de réceptacle de toutes ces mesquineries de personnages obstinés et revanchards du Haut-Conflent.
 
LES CORRESPONDANCES DES CURÉS D´ESCARO (1836 - 1901)
De Jean-François FABRE
Format 16 x 23 cm- 202 pages - Reproduction des lettres originales avec leur transcription.


Prix:  16,00€


Consultez d'autres pages du livre: