La Villa Saint-Christophe. Maison de convalescence pour enfants du camp de Rivesaltes

Canet-en-Roussillon • Avril 1941 / Février 1943

 

 

LA VILLA SAINT-CHRISTOPHE
 
MAISON DE CONVALESCENCE
 
POUR ENFANTS DES CAMPS D´INTERNEMENT
 
Canet-en-Roussillon : 1941-1943 
Un document inédit sur le secours aux enfants des camps d´internement.

 

Cette histoire oubliée de la mémoire collective vient de refaire surface plus de 70 ans après les faits.

En 1941, pendant 22 mois, sous le régime de Vichy, une action de sauvetage a été menée par une poignée de travailleurs humanitaires Mennonites, venus de Suisse et des Etats-Unis.

 

Installés à la Villa Saint-Christophe de Canet-en-Roussillon, ils ont aidé plus de 200 enfants de 3 à 15 ans, à sortir des camps d’internement, notamment celui de Rivesaltes, pour les nourrir, les soigner, les réconforter... A partir de 1942, des enfants juifs y ont été cachés et ont ainsi été sauvés de la déportation.

Ce sont les recherches des auteurs pendant 4 ans en direction des Etats-Unis qui ont permis de retrouver des documents extrêmement rares et précieux archivés depuis la fin de la seconde guerre mondiale qui retracent l´histoire de ces enfants et de ces travailleurs humanitaires Mennonites.

Le livre compile des photos prises à Canet, les listes des enfants hébergés (dont 7 ont pu témoigner), et à travers le journal de bord des deux directrices en poste à la Villa Saint-Christophe, la description de la vie difficile des acteurs de ce drame jusqu’en 1943, période à laquelle l’occupant allemand réquisitionnera la Villa.

 

Ce livre à obtenu le Prix Zakhor pour la mémoire : Histoire, Mémoire et Education en Pays Catalan.

 

Caractéristiques techniques :

Format 24 x 24 cm

192 pages

Impression noir et blanc

Nombreuses photos et documents.

 

 

 

 



Prix:  25,00€


Consultez d'autres pages du livre: